cliquez ici pour la visite virtuelle

Eugenio von Savoie - Prince Eugène
(1663-1736)

 Le Prince Eugène de Savoie (1663-1736)

Trois langues pour un nom

Le Prince Eugène est le fils d'Eugène-Maurice de Savoie-Carignan (fils de Marie de Bourbon) et d'Olympe Mancini, nièce de Mazarin dont Louis XIV fut amoureux. Il fut élevé à Condé, surtout par sa grand mère, Marie de Bourbon-Soissons, Princesse de Carignan qui lui lèguera directement la principauté à la place de son oncle qui cassera le testament.

Eugène combatait sous les ordres de l'Empereur Léopold Ier contre le Grand Vizir du Sultan Mohamed IV allié au Roi de Hongrie qui assiegeait Vienne (1683). Les Turcs se retirèrent et les viennois conservèrent en souvenir de ce siège dramatique les croissants et le café.

Eugène se distingua dans la prise de Belgrade (1688) et remporta la bataille mémorable de Zenta sur l'armée Turc (1697).

 

Le Traité de Karlowitz (1699) consacre les conquètes immenses qu'il avait obtenue par son génie (Autriche, Hongrie, Transylvanie), on dira de lui "qu'il était le plus brillant des chefs de guerre de l'histoire". Eugène mena brillament les guerres de la ligue d'Ausbourg et de succession d'Espagne en Allemagne et en Italie contre la France et les princes protestant. Il triomphe encore en 1701 à Carpi et 1702 à Crémone, en 1704 il se joint au duc de Marlborough (ancêtre de Winston Churchill) et contribue à la victoire de Blenheim en Bavière, d'Oudenaarde et Malplaquet (1708-1709) dans les Flandres. Plustard il remporte encore les victoires de Petrovaridine et de Belgrade en 1717.

Lors du Traité d'Utrecht, c'est le Prince Eugène qui fut chargé par l'empereur Charles VI de négocier la paix de Rastadt avec la France. Grand européen, Eugène aimait qu'on l'appelle "Eugenio von Savoie" en utilisant ainsi trois langues pour son nom.
 
Retour expo
Retour historique

Plan d'accès Visite Virtuelle Salles de Réception Histoire de la Principauté Liens Newsletter et fin